Statine

Écrit par les experts Ooreka

 

Dans certains cas, le régime anti cholestérol ne suffit pas, il est alors nécessaire d'instaurer un traitement médicamenteux pour parvenir à réduire le taux de cholestérol.

Les statines, le traitement de premier choix

Les statines sont les médicaments les plus utilisés pour réduire l'hyperlipidémie et l'hypercholestérolémie (pure ou mixte).

Il existe en France plusieurs statines disponibles :

Statines seules
  • Simvastatine
  • Pravastatine
  • Fluvastatine
  • Atorvastatine
  • Rosuvastatine (en cas d'intolérance ou d'efficacité insuffisante des autres statines)
Statines en association à doses fixes
  • Simvastatine + ézétimibe
  • Pravastatine + acide acétylsalicilique
  • Atorvastatine + amlodipine
Medicaments main

Le mode d'action des statines

Les statines inhibent l'enzyme clé qui permet au corps de synthétiser le cholestérol. Elles sont particulièrement efficaces pour prévenir les accidents cardiovasculaires chez les personnes atteintes d'hyperlipidémie, en particulier chez celles qui ont déjà été victimes d'un accident cardiovasculaire.

Plusieurs études ont montré qu'elles diminuaient d'environ 30 % le nombre d'événements cardiovasculaires et des décès qui y sont liés.

En revanche, les statines en prévention cardiovasculaire primaire, c'est-à-dire pris de façon préventive avant que n'ait eu lieu un premier accident cardiovasculaire, sont inutiles chez les personnes de plus de 65 ans dont l'hyperlipidémie est modérée et dont l'hypertension est traitée. En effet, dans cette situation, la prise de statine ne permet d'obtenir aucun bénéfice en termes de mortalité. On observe même une légère tendance à l'augmentation de la mortalité globale sous Pravastatine chez les sujets de plus de 75 ans.

Les effets secondaires des statines

Les statines peuvent, dans certains cas, entraîner des effets secondaires au niveau du foie et des muscles. Ces effets sont d'autant plus importants que la dose de statine prescrite est élevée.

Ainsi, une surveillance régulière (par prise de sang) est nécessaire, du moins au début du traitement.

Les effets indésirables les plus souvent rapportés sont des crampes, des douleurs et des contractures, surtout dans les jambes.

Attention : éviter de boire du jus de pamplemousse, qui ralentit l'élimination des statines et favorise la survenue de douleurs musculaires.

D'autres médicaments peuvent être prescrits si les effets secondaires des statines sont trop gênants.

Les statines les plus prescrites

Selon une étude publiée par la Haute Autorité de Santé en 2009 :

  • L'atorvastatine est la statine la plus prescrite : 33,9 % des patients chez les cardiologues libéraux, 30,5 % chez les médecins généralistes.
  • La pravastatine est la deuxième statine la plus prescrite chez les cardiologues : 22 %.
  • Elle est suivie de façon équivalente par la rosuvastatine et la simvastatine : 15 %.
  • Quant aux statines en association à doses fixes, elles ne représentaient que 7,3 % des prescriptions des cardiologues libéraux et 4,3 % de celles des médecins généralistes.

Bon à savoir : il existe un tout nouveau traitement basé sur un anticorps monoclonal, l'évolocumab, qui est un puissant inhibiteur de la PCSK9 (proprotein convertase subtilisin/kexin type 9). Utilisé sous forme d'injections sous-cutanées, il permet de réduire les taux de LDL de plus de 70 % chez les patients atteints hypercholestérolémie familiale déjà traités par les statines à doses maximales.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !