Cholestérol : quels médecins consulter ?

Sommaire

 

En général, c'est le médecin traitant qui assure le suivi de la majorité des personnes présentant une hypercholestérolémie.

Le médecin traitant

Votre médecin de famille est le premier interlocuteur en cas de problèmes de santé, quels qu'ils soient. Si vous n'avez pas de médecin traitant, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec le médecin généraliste de votre choix.

Dans la plupart des cas, c'est lui qui prescrit le bilan lipidique permettant de tester votre taux de cholestérol. En effet, l'hypercholestérolémie étant asymptomatique, il est important de procéder à un dépistage régulier dès l'âge de 20 ans, même si aucun facteur de risque cardiovasculaire n'est connu. Ce dépistage est encore plus important chez les hommes de plus de 40 ans et les femmes de plus de 50 ans ménopausées.

Lire l'article Ooreka

Le bilan lipidique sanguin doit être réalisé à jeun depuis au moins 12 heures. Il comporte l'étude de l'aspect du prélèvement, le dosage du cholestérol total, du cholestérol HDL et LDL, ainsi que des triglycérides. Dans certains cas, d'autres dosages peuvent être ajoutés comme la mesure des lipoprotéines.

Une fois le bilan lipidique réalisé, c'est le prescripteur, en général le médecin généraliste, qui analyse les résultats. S'ils sont anormaux, votre médecin vous donnera des conseils hygiéno-diététiques et pourra, s'il le juge nécessaire, instaurer un traitement médicamenteux.

Parmi les médicaments employés, on trouve :

  • les statines qui sont des hypolipémiants (anti-cholestérol) ;
  • les fibrates qui diminuent le taux de cholestérol LDL (la cible recommandée pour le LDL est désormais < 55 mg/dl pour les patients présentant un risque de maladie cardiovasculaire élevé/très élevé et pour les patients diabétiques à très haut risque) ;
  • la colestyramine et l’ézétimibe qui limitent l’absorption de cholestérol au niveau de l’intestin.

Généralement les médecins prescrivent en complément des oméga 3 (sous forme de gélules ou dans l’alimentation), ce qui est recommandé par la Société européenne de cardiologie (European Society of Cardiology, ESC) s’ils sont ajoutés à une statine en cas d'hypertriglycéridémie qui persiste sous traitement par statine.

Lire l'article Ooreka

Le cardiologue

Le cardiologue est le spécialiste d'une grande partie des pathologies cardiovasculaires qui sont souvent causées par un excès de cholestérol. Il exerce à l'hôpital, en clinique ou en cabinet.

Dans l'immense majorité des cas, vous n'aurez pas besoin de consulter un cardiologue pour une simple hyperlipidémie sans complication. Cependant, si vous présentez un risque cardiovasculaire, c'est-à-dire que vous présentez un ou plusieurs facteurs de risque (hypertension, diabète, tabagisme, etc.), vous aurez peut-être besoin de consulter un spécialiste afin qu'il effectue un bilan complet.

Le cardiologue est également la personne de référence si vous avez déjà des complications cardiovasculaires comme de l'angine de poitrine (ou angor) due à la thrombose (obstruction d'une artère par un caillot) des artères coronaires. C'est lui qui assurera la prise en charge initiale à l'hôpital et donc la mise en place du traitement cardiaque mais aussi hypocholestérolémiant. Il assurera également le suivi régulier ultérieur.

Le traitement à visée cardiaque peut être médical, c'est-à-dire grâce à des médicaments anti-agrégants plaquettaires (empêchent les plaquettes de s'agglutiner) comme l'aspirine, ou anticoagulants comme l'héparine et les anti-vitamine K. Dans certains cas, il peut aussi réaliser une thrombolyse, c'est-à-dire une dissolution du caillot en utilisant des produits spécifiques. Il peut aussi élargir les artères bouchées afin que le sang puisse circuler, grâce à une angioplastie. Un pontage est parfois effectué, afin de contourner l'artère thrombosée. Votre médecin traitant prendra souvent le relais quand les choses seront stabilisées.

L'endocrinologue

L'endocrinologue sera souvent consulté en cas de dyslipidémie (anomalie du taux de lipides dans le sang) accompagnée d'autres facteurs de risques cardiovasculaires comme le diabète. Il peut aussi prendre en charge les hypercholestérolémies secondaires à des maladies comme l'hypothyroïdie (faible taux d'hormones thyroïdiennes).

Le néphrologue

Il interviendra surtout dans les maladies rénales responsables d'une hypercholestérolémie comme l'insuffisance rénale. Il permet de poser un diagnostic précis et d'entreprendre les traitements adaptés à la pathologie en cause.

Le neurologue et le neurochirurgien

Ils sont consultés lorsqu'il existe des signes de thrombose des artères cérébrales entraînant un accident vasculaire cérébral, ou quand il existe un anévrysme (dilatation des artères) cérébral.

Le neurologue exerce en clinique, à l'hôpital ou en cabinet de ville. Le neurochirurgien pratiquera des activités chirurgicales neurologiques en hôpital ou en clinique.

Ils assurent la prise en charge des maladies cardiovasculaires ayant des conséquences sur le système nerveux.

Le chirurgien vasculaire

Il exerce en clinique ou en hôpital puisqu'il a besoin d'un bloc opératoire si il doit intervenir. Il sera consulté dans le cas de maladies cardiovasculaires comme les artériopathies des membres inférieurs, certains anévrysmes.

Le diététicien et le nutritionniste

Un régime alimentaire sain est un élément clé pour lutter contre l'apparition d'une hypercholestérolémie, mais cela fait aussi partie intégrante de son traitement.

Comme il n'est pas toujours facile de modifier ses habitudes alimentaires et de savoir quels aliments éviter ou privilégier, il peut être très utile de consulter un ou une diététicien(ne), ou un nutritionniste. Il faut savoir que le diététicien est un professionnel de santé expert en nutrition mais qui n'est pas médecin. Le nutritionniste est quant à lui un médecin. Vous pouvez librement choisir l'un des 2 professionnels de santé.

Celui-ci vous aidera à établir une stratégie d'alimentation "anti-cholestérol" et vous guidera dans votre nouveau régime.

Lire l'article Ooreka

Il peut également vous aider à perdre du poids si vous souffrez de surcharge pondérale, voire d'obésité.

Il peut être également spécialisé en micro-nutrition qui consiste à satisfaire les besoins en micro-nutriments (éléments nutritionnels qui ont un rôle est fondamental pour le fonctionnement de l’ensemble de notre organisme) par une alimentation équilibrée et si besoin une complémentation personnalisée c'est-à-dire adaptée aux besoins de la personne. A titre d'exemples, les micronutriments peuvent être des minéraux comme le magnésium ou le fer, des vitamines, des oligoéléments comme l'iode, les pré et probiotiques, les acides gras polyinsaturés comme les omégas 3,... Ce type d'approche nutritionnelle peut avoir un impact sur la régulation du taux de cholestérol.

Les autres spécialistes

D'autres spécialistes peuvent être fort utiles dans la prise en charge globale d'une personne atteinte d'hypercholestérolémie.

En effet, si vous fumez, un tabacologue peut vous apporter son aide pour arrêter.

En cas de lésions cutanées comme les xanthomes, le dermatologue vous indiquera les possibilités de traitement de ces lésions.

En cas d'hypercholestérolémie due à votre contraception, votre gynécologue peut vous proposer un autre traitement contraceptif s'il le juge nécessaire.

Le pharmacien

Le pharmacien vous délivre les médicaments prescrits par votre médecin. Il est aussi en mesure de vous donner des informations sur les médicaments prescrits par votre médecin et peut vous renseigner sur les modalités de prise et les effets secondaires.

Il peut également vous conseiller sur les remèdes "anti-cholestérol" issus de l'homéopathie par exemple, ou encore de la micro-nutrition.

Il peut également être un interlocuteur privilégié pour vous aider à arrêter de fumer.

Tabagisme

Article

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Dépistage

Sommaire

Mesurer le taux de cholestérol

Bilan lipidique

Diagnostiquer le cholestérol

Qui consulter en cas de cholestérol ?