Maladies et hausse du taux de cholestérol

Sommaire

Le cholestérol est un corps gras (lipide) qui circule dans notre sang. Il constitue un élément essentiel au bon fonctionnement de notre organisme (fabrication d’hormones, des membranes des cellules...). Il en existe 2 types :

En cas d’excès du LDL-cholestérol, le risque de maladies cardiovasculaires est accru (atteintes cardiaques, accident vasculaire cérébral…) du fait des dépôts qui se forment dans les vaisseaux sanguins et gênent la circulation du sang.

Dans la majorité des cas, un taux élevé du « mauvais » cholestérol est lié à de mauvaises habitudes de vie (alimentation déséquilibrée, manque d'activité physique...). Cependant, certaines maladies, voire même certains médicaments, peuvent également entraîner une hausse du taux de cholestérol.

Lire l'article Ooreka

Les maladies pouvant causer une hausse de cholestérol

Parmi les maladies qui sont potentiellement responsables d’augmentation du LDL-cholestérol (« mauvais » cholestérol), on retrouve :

  • l'hypothyroïdie, qui correspond à un déficit en hormones thyroïdiennes se traduisant, entre autres, par une frilosité, une fatigue et une humeur maussade. L'hypothyroïdie est souvent responsable de l'élévation du cholestérol sanguin ;
  • l'insuffisance rénale qui est une insuffisance de fonctionnement des reins, pouvant être liée à d'autres pathologies, comme le diabète. L'insuffisance rénale s'accompagne souvent d'une anomalie des lipides sanguins (dyslipidémie), dont le cholestérol.

La grossesse (surtout au dernier trimestre) et l’anorexie mentale (privation volontaire d’alimentation) peuvent être des causes d’hypercholestérolémie. Pendant la grossesse, la cholestérolémie augmente de 50 % environ, sans que cela ne soit un facteur d’inquiétude. La situation est bien entendu différente si la femme enceinte présente une hypercholestérolémie avant sa grossesse.

Lire l'article Ooreka

Médicaments pouvant causer une hypercholestérolémie

De nombreux médicaments, permettant de répondre à un autre problème de santé que l’hypercholestérolémie, peuvent provoquer (effet secondaire) une augmentation du « mauvais » cholestérol (LDL-cholestérol) dans le sang.

  • Certains bêtabloquants et les diurétiques thiazidiques utilisés notamment contre l'hypertension artérielle.
  • Les corticostéroïdes (ou corticoïdes), qui permettent de contrer l'inflammation dans de nombreuses situations mais peuvent aussi entraîner une hypercholestérolémie (augmentation du cholestérol sanguin) et une hypertriglycéridémie (augmentation des triglycérides (autres lipides) dans le sang.)
  • Les œstrogènes, contenus dans les pilules contraceptives, peuvent aussi être responsables d’une hausse du taux de cholestérol.
  • Les rétinoïdes par voie orale, utilisés pour le traitement de l’acné.

En savoir plus sur l’impact de la pilule sur le cholestérol

Une modification, voire un arrêt du traitement en cause, après avis médical bien sûr, est alors décidée afin de normaliser le taux de cholestérol.

Quelques conseils pour éviter ou diminuer le mauvais cholestérol

L’augmentation du mauvais cholestérol dans le sang (LDL-cholestérol) est souvent due à de multiples facteurs parmi lesquels :

  • une prédisposition génétique (plusieurs membres de la famille sont atteints) ;
  • la sédentarité ;
  • le surpoids ;
  • une alimentation déséquilibrée ;
  • une consommation excessive d’alcool.

S’il est impossible de jouer sur le facteur héréditaire, certains de ces facteurs peuvent en revanche être modifiés simplement :

  • avoir une activité physique quotidienne (marche, vélo, natation..) .mais aussi pratiquer des activités professionnelles ou domestiques (cuisine, jardinage…) ;
  • diminuer sa consommation d’alcool ;
  • perdre du poids ;
  • manger équilibré (5 portions de  fruits et légumes par jour notamment) ;
  • Etc.

En cas de maladie responsable de l’excès de cholestérol (hypothyroïdie, insuffisance rénale…), la prise en charge médicale de celle-ci est indispensable et permettra un retour à la normale du taux de cholestérol.

 

Pour aller plus loin

  • Grâce à quelques petits changements ciblés dans votre alimentation, vous pouvez contribuer à diminuer votre taux de cholestérol. Découvre 8 habitudes alimentaires pour faire baisser votre cholestérol
  • Sachez également que mener une vie saine en pratiquant notamment du sport est essentiel pour réduire le taux de cholestérol, et ainsi le risque d’accident cardiovasculaire. 

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le cholestérol

Sommaire