Sommaire

Lorsque le taux de triglycérides présents dans le sang est trop élevé, on parle d'hypertriglycéridémie.

L'hypertriglycéridémie, qu'est-ce que c'est ?

Les triglycérides sont des graisses qui circulent naturellement dans le sang. Lorsque leur taux est trop élevé, on parle d'hypertriglycéridémie.

L'hypertriglycéridémie peut être « pure » ou associée à un taux de cholestérol élevé, c'est-à-dire à une hypercholestérolémie.

En pratique, si le taux de triglycérides est supérieur à 4 g/L (4,6 mmol/L), il s'agit d'une hypertriglycéridémie.

Lire l'article Ooreka

L'hypertriglycéridémie pure concerne environ 2,4 % de la population des 35-64 ans et favorise l'apparition de maladies cardiovasculaires.

Lire l'article Ooreka

Causes de cette affection

L'hypertriglycéridémie pure, c'est-à-dire sans élévation du taux de cholestérol, peut être liée à une prédisposition familiale.

Cependant, les causes principales restent une alimentation trop riche en lipides, en sucres et en alcool. Le manque d'activité physique contribue également à ce trouble.

Ainsi, l'hypertriglycéridémie s'observe surtout chez les personnes diabétiques et/ou obèses. La consommation excessive d'alcool est aussi une cause reconnue.

Enfin, certaines maladies, comme l'infection au VIH ou l'insuffisance rénale, peuvent s'accompagner d'une hypertriglycéridémie.

Lire l'article Ooreka

Que faire pour soigner l'hypertriglycéridémie ?

L'hypertriglycéridémie pure nécessite avant tout un traitement diététique spécifique et des mesures d'hygiène de vie :

  • perte de poids ;
  • reprise d'une activité physique régulière (se rendre chaque jour à son travail à vélo pendant 20 ans diminue de 15 % les risques d’hypertriglycéridémie) ;
  • réduction des sucres simples dans l'alimentation ;
  • réduction de la consommation d'alcool.

Si ces mesures diététiques ne suffisent pas à faire baisser le taux de triglycérides, un traitement par fibrates pourra être envisagé.

Lire l'article Ooreka