La pilule a-t-elle un impact sur le cholestérol ?

Sommaire

 

L'hypercholestérolémie est rare chez les femmes jeunes. La prise d'un contraceptif peut toutefois augmenter le taux de cholestérol.

Lire l'article Ooreka

La pilule : un facteur d'augmentation du cholestérol

La pilule, ou contraception hormonale, est le mode contraceptif le plus utilisé en France.

Les pilules contiennent, pour la grande majorité d'entre elles, des œstrogènes (hormones féminines) qui ont un effet sur le taux de lipides dans le sang. Ainsi, sous contraceptif, on peut observer :

Faut-il s'inquiéter ?

Une élévation du cholestérol sous pilule est normale et ne doit pas inquiéter. Par ailleurs, les femmes qui prennent la pilule sont généralement jeunes et en bonne santé, et n'ont donc pas beaucoup de facteurs de risque cardiovasculaire.

En outre, les œstrogènes ont un effet protecteur sur les vaisseaux et limitent la formation d'athérosclérose, c'est-à-dire d'accumulation de lipides (graisses) dans la paroi des artères.

En revanche, le tabac est connu pour augmenter le risque de thrombose (c'est-à-dire de caillot dans une veine) chez les femmes qui prennent la pilule.

Le tabac est donc un risque bien plus grand qu'une légère hypercholestérolémie. Or, en France, une femme sous pilule sur 3 est fumeuse !

Dans de très rares cas toutefois, le taux de cholestérol augmente de façon importante sous contraceptif, jusqu'à dépasser 3 g/L. Dans ces cas, le médecin choisira probablement d'arrêter la contraception hormonale.

Contre-indications de la pilule en cas de cholestérol

Si une élévation du taux de cholestérol est normale et sans gravité lorsqu'on prend la pilule, il n'en va pas de même chez les femmes qui présentent naturellement une forte hypertriglycéridémie.

Chez ces femmes, la pilule ne ferait qu'aggraver l'hypertriglycéridémie et elle est donc généralement contre-indiquée. Le risque principal est le risque de thrombose.

Pilule et hypercholestérolémie

En cas d'hypercholestérolémie modérée préexistante (cholestérol total < 3 g/L), la pilule peut être prescrite chez les femmes de moins de 35 ans qui n'ont pas d'autres facteurs de risque cardiovasculaire (en particulier qui ne fument pas). Une pilule minidosée sera privilégiée.

Chez ces femmes, l'adoption d'une alimentation saine est particulièrement importante pour tenter de faire baisser le taux de cholestérol.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le cholestérol

Sommaire