Sommaire

 

Le cholestérol est véhiculé dans le sang par des transporteurs appelés lipoprotéines. Il existe des lipoprotéines HDL et LDL.

Les LDL sont considérés comme transporteurs du « mauvais cholestérol », car le cholestérol LDL peut se déposer sur la plaque des artères provoquant des plaques d'athérome. En revanche, le cholestérol HDL ou « bon cholestérol » a un rôle protecteur.

Il est donc nécessaire de maintenir l'équilibre entre « bon » et le « mauvais » cholestérol (LDL). Et certaines plantes ont des propriétés bénéfiques qui permettent d'y parvenir.

Lire l'article Ooreka

Action de la phytothérapie sur le cholestérol

La phytothérapie est l'art de se soigner par les plantes. Une multitude de plantes peuvent contribuer à mieux éliminer le cholestérol et à normaliser la cholestérolémie.

La plupart de ces plantes anti-cholestérol sont naturellement présentes dans l'alimentation, mais certaines sont également disponibles en gélule ou en tisane et utilisées en tant que compléments alimentaires.

Si votre taux de cholestérol est élevé, votre médecin vous conseillera avant tout d'améliorer vos habitudes alimentaires et de consommer davantage de fruits et légumes. Il s'agit probablement de la phytothérapie la plus efficace !

Lire l'article Ooreka

Plantes anti-cholestérol

De nombreuses plantes, ou produits issus des plantes, peuvent contribuer à faire diminuer le taux de mauvais cholestérol, ou cholestérol LDL.

Les phytostérols

Ces stérols végétaux sont présents dans les aliments végétaux comme certaines huiles, céréales, fruits, oléagineux et légumes frais. Parmi eux, l'huile extraite du germe de blé est particulièrement riche en phytostérols.

Ils diminuent l'absorption du cholestérol par l'intestin et réduisent donc l'apport de cholestérol. Ils sont parfois ajoutés aux yaourts ou margarines commercialisés comme « aliments anti-cholestérol ».

Le soja

Le soja a une action bénéfique sur les lipides dans le sang et permet de faire baisser le taux de cholestérol LDL.

Il faut toutefois en consommer au moins 25 g par jour pour constater les effets. En pratique, il est conseillé de remplacer une portion de viande par des protéines de soja (tofu, steak végétarien...).

L'artichaut et l'ail

L'ail et l'artichaut sont également connus pour leurs effets bénéfiques contre le cholestérol.

Bien sûr, il s'agit d'en consommer dans le cadre d'une alimentation variée et globalement équilibrée. Ils peuvent aussi être consommés sous forme de suppléments.

À noter que les vertus de protection cardiovasculaire de l'ail sont évoquées depuis très longtemps. Des études scientifiques ont mis en avant les effets de l'ail sur les lipides plasmatiques, mais les résultats n'étaient pas homogènes et la qualité des études souvent insuffisante.

La levure de riz rouge

Issue d'un champignon microscopique, le Monascus purpureus, qui produit sur le riz un pigment rouge caractéristique, la levure de riz rouge contient plusieurs molécules dont la monacoline K (ou lovastatatine).

La monacoline K présente des propriétés intéressantes sur la cholestérolémie. En effet, après examen de données scientifiques, il a été prouvé que les produits contenant de la levure rouge peuvent prétendre contribuer à maintenir un taux normal de cholestérol LDL, à condition d’apporter une dose quotidienne de monacoline K (lovastatine) égale à 10 mg.

Cependant, il est reconnu que les compléments alimentaires à base de levure rouge peuvent produire des effets secondaires similaires aux statines. Ils ne doivent pas être employés en association avec une statine ni en substitution d'une statine.

Il est recommandé d’accompagner la prise de levure de riz rouge d’un suivi médical adapté et de bien tenir compte des précautions d’emploi et recommandations liées à l’usage de ce produit.

Lire l'article Ooreka

Les Omégas 3

Les Omégas 3 sont considérés comme de bons acides gras, indispensables à notre organisme. Ce sont des acides gras polyinsaturés nécessaires au développement et au fonctionnement du cerveau et du système nerveux. Des apports suffisants sont donc primordiaux tout au long de la vie.

La consommation d'Omégas 3 peut conduire à une diminution de la quantité de triglycérides dans le sang, plus que celle du cholestérol. Mais elle est un élément indispensable à une alimentation équilibrée.

Les aliments riches en Omégas 3 sont issus de végétaux comme la noix, le blé, le soja, le lin, etc. Ils proviennent aussi d'animaux marins comme le saumon.

Les fibres

La consommation de fibres végétales permet de réduire le taux de cholestérol. Il est indispensable d'en manger à chaque repas en intégrant des fruits, des légumes et des céréales.

Lire l'article Ooreka