Xanthome : une conséquence du cholestérol

Sommaire

Lésion cutanée jaunâtre, le xanthome peut être le symptôme d'une maladie générale liée à un taux trop élevé de lipides dans le sang (hyperlipidémie). Apprenons-en plus sur ses différents types, ses causes et sa prise en charge.

Qu'est-ce qu'un xanthome ?

Les xanthomes correspondent à des lésions cutanées jaunâtres, constituées essentiellement de cellules riches en graisses (ou lipides) contenant du cholestérol et des triglycérides. Ils peuvent être bruns ou plus ou moins rougeâtres. Leur aspect varie selon leur localisation.

Différentes origines

L'apparition d'un xanthome est généralement due à une augmentation de lipides dans le sang : hypercholestérolémie et/ou hypertriglycéridémie.

Cette hyperlipidémie peut avoir plusieurs origines :

  • une mauvaise hygiène de vie (consommation excessive d'alcool, régime alimentaire déséquilibré, etc.) ;
  • des maladies comme l'hypothyroïdie, l'insuffisance rénale chronique, etc. ;
  • un effet secondaire de certains médicaments comme la pilule contraceptive ou les corticoïdes ;
  • une forme familiale d'hyperlipidémie.

Diagnostic

Le diagnostic des xanthomes se fait à l’occasion d’une visite chez un médecin, que ce soit votre généraliste, un dermatologue, ou encore un endocrinologue.

En cas de doute, votre médecin peut réaliser un prélèvement de la lésion (biopsie cutanée) afin qu'il soit analysé par un laboratoire.

Il recherchera un trouble lipidique sanguin grâce à une prise de sang réalisée à jeun, mais aussi une éventuelle dissémination de xanthomes dans l’organisme (xanthomatose).

Ce bilan lipidique sanguin comporte :

Quelles sont les différentes formes de xanthome ?

Xanthélasma, le xanthome des paupières

Le xanthélasma est la forme la plus fréquente des xanthomes. Il se présente sous la forme d'une lésion molle, légèrement en relief, pouvant confluer en nappes jaunâtres. Il débute souvent à l’angle des paupières supérieures et inférieures et peut s'étaler sur toute la paupière. Il est souvent bilatéral et symétrique. 

Xanthomes plans diffus

Les xanthomes plans diffus sont des lésions jaunâtres qui s'étendent en nappes au niveau du tronc et de la racine des membres. Ils sont le plus souvent associés à des maladies hématologiques (myélome, gammapathie monoclonale).

Xanthomes striés palmaires

Le xanthome strié palmaire se situe au niveau des plis de flexion des paumes et des doigts, sous forme de tâche linéaire jaune.

Le xanthome strié palmaire est caractéristique d'un trouble lipidique sanguin.

Xanthomes tendineux

Le xanthome tendineux est une lésion cutanée profonde ronde, évoquant un kyste. Il est mobile, situé sous la peau et non douloureux. La couleur de la peau est normale. Il est habituellement localisé au niveau du tendon d'Achille et des extenseurs des doigts.

Les xanthomes tendineux sont généralement révélateurs d'une hypercholestérolémie familiale.

Xanthomes éruptifs

Les xanthomes éruptifs sont constitués de lésions de quelques millimètres, jaune-brun, parfois douloureuses, qui apparaissent brutalement sur les fesses ou les faces d'extension des coudes et des genoux.

Les xanthomes éruptifs témoignent presque toujours d’une hypertriglycéridémie.

Xanthomes tubéreux

Les xanthomes tubéreux sont de gros nodules rougeâtres indolores qui peuvent mesurer plusieurs centimètres. Ils sont habituellement localisés aux zones de pression (coudes, genoux, fesses).

Ils s’observent chez les patients présentant une hypertriglycéridémie et/ou une hypercholestérolémie.

Comment traiter un xanthome ?

Le premier traitement des xanthomes est celui de leurs causes.

En cas de trouble lipidique sanguin, le but du traitement est de normaliser les taux de cholestérol et de triglycérides, et de prévenir les complications cardiovasculaires. Il repose sur des règles hygiéno-diététiques (régime anti-cholestérol) et éventuellement un médicament hypolipémiant (fibrates, statines, etc.).

Lire l'article Ooreka

Le traitement local des xanthomes est réservé aux lésions inesthétiques ou de grande taille. Selon la taille et la localisation du xanthome, le dermatologue pourra effectuer un curetage ou une ablation par chirurgie, laser ou électrocoagulation.

Autre manifestation d'une hypercholestérolémie : les arcs cornéens

L'arc cornéen est un dépôt de cholestérol localisé au niveau de l'œil. Il a une forme de cercle ou d'arc de cercle blanc ou grisâtre situé à la périphérie de la cornée (partie antérieure du globe oculaire).

Il ne modifie pas l'acuité visuelle, et est souvent évocateur d'une hypercholestérolémie sévère, mais il peut également se rencontrer dans les autres dyslipidémies (anomalie des lipides) comme l'hypertriglycéridémie. En cas d'hypercholestérolémie familiale, il est souvent associé à d'autres dépôts lipidiques (xanthélasma, xanthomes tendineux).

Toutefois, l'arc cornéen peut aussi être présent chez des personnes sans aucune anomalie du bilan lipidique, surtout après 50 ans : il prend alors le nom de gérontoxon ou arc sénile de la cornée.

La découverte d'un arc cornéen doit entraîner la réalisation d'un bilan sanguin à la recherche d'une anomalie lipidique.

Aussi dans la rubrique :

Dépistage

Sommaire

Mesurer le taux de cholestérol

Bilan lipidique

Diagnostiquer le cholestérol

Qui consulter en cas de cholestérol ?