Bilan lipidique et taux de cholestérol

Sommaire

 

Le bilan lipidique est un examen médical destiné à mesurer la quantité de lipides dans le sang.

Qu'est-ce qu'un bilan lipidique ?

Le bilan lipidique est une prise de sang qui permet d'évaluer le taux de lipides dans le sang. Sur une ordonnance, il apparaît sous la prescription « Exploration d'une anomalie lipidique » (EAL).

Il permet la mesure de différents constituants sanguins dont :

  • le cholestérol total, impliqué dans de nombreux processus de l'organisme, mais qui, en excès, peut être à l'origine de maladies cardiovasculaires ;
  • le HDL-cholestérol, qui permet d'éliminer le cholestérol en excès via le foie ;
  • le LDL-cholestérol, qui transporte le cholestérol du foie vers les organes qui en ont besoin ;
  • les triglycérides, apportés par l'alimentation, puis stockés dans les cellules adipeuses où ils constituent une réserve d'énergie.

Au cours du bilan lipidique, l'aspect du sérum prélevé est également examiné : si ce dernier est lactescent ou opalescent, une anomalie est suspectée.

Le plus souvent, le médecin prescrit également l'analyse de la glycémie, afin de dépister un diabète, souvent associé aux hyperlipidémies (augmentations du taux de lipides dans le sang).

Diabète

Article

Lire l'article Ooreka

Ce bilan lipidique sanguin permet de prévenir l'apparition de maladies cardiovasculaires. De nombreuses recherches scientifiques ont confirmé le lien entre un taux trop élevé en cholestérol et la survenue de maladies cardiovasculaires, comme :

Pourquoi réaliser un bilan lipidique ?

Le bilan lipidique sanguin permet de dépister une dyslipidémie, c'est-à-dire une anomalie des lipides (acides gras) dans le sang, qu'ils soient en excès ou en trop faible quantité.

L'excès d'acides gras s'appelle une hyperlipidémie, ou hyperlipémie. Elle est caractérisée par un excès de cholestérol (hypercholestérolémie) ou de triglycérides (hypertriglycéridémie). Le risque majeur des hypertriglycéridémies est la survenue d'une pancréatite aiguë (inflammation d'une glande présente dans notre abdomen). L'hypocholestérolémie correspond, à l'inverse, à un taux de cholestérol en dessous de la normale.

Un bilan lipidique est indispensable pour évaluer et prévenir le risque d'apparition de maladies cardiovasculaires. Il permet de surveiller le LDL-cholestérol qui, en excès, peut entraîner un dépôt de cholestérol sur les parois des artères. C'est donc un examen important permettant d'identifier un risque athérogène, c'est-à-dire un risque de thrombose (formation d'un caillot de sang dans une artère).

Lire l'article Ooreka

Quand réaliser un bilan lipidique ?

Une augmentation de la quantité d'acides gras dans le sang n'entraîne pas, au début, de symptômes facilement identifiables. Par conséquent, il est nécessaire de réaliser régulièrement un bilan lipidique.

L'exploration d'une anomalie lipidique est recommandée :

  • dans le cadre d'une évaluation du risque cardiovasculaire : chez les hommes de plus de 40 ans et chez les femmes à partir de 50 ans ou ménopausées. Après 80 ans, la réalisation d'un bilan lipidique de dépistage n'est généralement pas justifiée ;
  • lors de la prescription d'une contraception œstroprogestative (pilule, patch, anneau) associée à une glycémie à jeun (dosage du sucre dans le sang).

Si le bilan lipidique sanguin est normal, un contrôle tous les 5 ans suffit, sauf s'il existe des facteurs de risque cardiovasculaires associés, ou des antécédents particuliers. Il en est de même en cas de prise de poids ou de certains traitements (contre l'acné notamment).

Lire l'article Ooreka

Mais d'autres facteurs de risque peuvent inciter plus précocement à effectuer un bilan lipidique :

  • la survenue d'une maladie cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) ;
  • l'existence d'une hypertension artérielle ;
  • un diabète (dosage des lipides au moins 1 fois par an)
  • un tabagisme actuel ou arrêté depuis moins de 3 ans ;
  • un indice de masse corporel ≥ 30 kg/m² ;
  • une insuffisance rénale chronique modérée ou sévère ;
  • un antécédent familial de maladie cardiovasculaire précoce ;
  • un antécédent familial de dyslipidémie (anomalie du bilan lipidique) : un infarctus du myocarde avant 55 ans chez le père ou un parent masculin au 1er degré, ou avant 65 ans chez la mère ou un parent féminin au 1er degré ;
  • une maladie auto-immune ou inflammatoire chronique.

Comment se déroule un bilan lipidique ?

Un bilan lipidique est une prise de sang. Il doit être réalisée à jeun, c'est-à-dire en ayant ni mangé ni bu (à l'exception de l'eau) depuis au moins 12 heures. Il est préconisé de ne pas fumer et de ne pas pratiquer une activité physique trop intense avant l'examen. La prise de médicaments doit également être signalée au médecin, car certaines substances peuvent altérer les résultats.

Afin d'être sûr du diagnostic, deux bilans lipidiques sanguins peuvent être réalisés à quelques semaines d'intervalle, permettant de confirmer l'anomalie des lipides.

Comment interpréter un bilan lipidique ?

Les taux normaux de cholestérol total sont :

  • Pour un adulte  : 1,5 à 2,5 g/l, soit 3,87 à 6,45 mmol/l.
  • Pour un adolescent : 1,3 à 2 g/l, soit 3,3 à 5 mmol/l.
  • Pour un enfant : 1,3 à 1,7 g/l, soit 3,3 à 4,3 mmol/l.

Le cholestérol HDL est considéré comme normal lorsque son taux est supérieur à :

  • 0,45 g/l (1,16 mmol/l) chez l’homme adulte ;
  • 0,55 g/l (1,42 mmol/l) chez la femme adulte.

Les taux normaux de cholestérol LDL sont les suivants :

  • < 2 g/l (5,7 mmol/l) en l'absence de facteurs de risque ;
  • < 1,90 g/l (4,9 mmol/l) en cas de score faible (peu de facteurs de risque) ;
  • < 1,30 g/l (3,4 mmol/l) en cas de score modéré (plusieurs facteurs de risque cardiovasculaires) ;
  • < 1 g/l (2,6 mmol/l) en cas de score élevé (plus de deux facteurs de risque cardiovasculaires élevés) ;
  • < 0,70 g/l (1,86 mmol/l) en cas de score très élevé (risque cardiovasculaire très élevé).

Le taux de triglycérides est considéré comme anormal lorsqu'il est supérieur à 1,5 g/l.

Aussi dans la rubrique :

Dépistage

Sommaire

Mesurer le taux de cholestérol

Bilan lipidique

Diagnostiquer le cholestérol

Qui consulter en cas de cholestérol ?